Méthodes d’échantillonnage

« Back to Glossary Index

L’échantillonnage désigne le processus de sélection d’un groupe de personnes que l’on va interroger dans le cadre d’une étude. Il propose de remplacer les cibles par un échantillon de personnes minutieusement choisi. L’échantillonnage permet de mener des enquêtes à grandes échelles et n’importe quel type d’étude ciblant des populations de tailles variées.

Cette méthode a l’avantage d’optimiser la gestion des ressources et des efforts liés à l’enquête. Les enquêteurs sont moins limités par le timing et les frais car l’analyse est effectuée auprès d’un nombre défini de personnes. Pour une enquête réussie, le choix de l’échantillon d’individus à interroger est primordial. En effet, la qualité des données obtenues dépend en grande partie de la qualité même de l’échantillon.

Par ailleurs, la taille de l’échantillon et la méthode d’échantillonnage utilisées doivent être inscrites dans le projet et le rapport d’enquête. Cela permet de mesurer la validité des résultats sous la forme d’intervalles de confiance ou de marges d’erreur.

Selon les besoins, il existe aujourd’hui deux grandes familles de méthodes d’échantillonnage :
• les méthodes aléatoires ou probabilistes : on parle alors d’échantillons représentatifs,
• les méthodes raisonnées ou non probabilistes : qui sont des échantillons non représentatifs.